• Ordre croissant et décroissant

    Quelques idées pour manipuler et comprendre les notions d'ordre croissant et décroissant. 

    Je commence par faire mimer la croissance d'un bébé jusqu'à l'âge adulte. Les enfants se mettent souvent à genoux ou quatre pattes pour ensuite se relever doucement. Je leur demande ensuite de faire le contraire. Pour dire le contraire, on va mettre le préfixe de comme décroissance. 

    Ayant compris que la croissance veut donc dire du plus petit au plus grand, je demande aux enfants de se mettre en file dans l'ordre croissant puis décroissant (selon les tailles). Avec triangle et chronomètre, j'alterne très vite : on court, rang dans l'ordre croissant, on court, décroissant….. Ils adorent ça !

    J'introduis ensuite des étiquettes nombres adaptées au niveau de chacun et on recommence avec tirage d'une nouvelle étiquette à chaque fois. Sur mon multi-niveaux de la GS au CM2, je mets un code couleur, chaque couleur correspondant à un niveau. 

     

    Je joue ensuite le rôle du dinosaure (et oui, nombre de mes EIP sont fans de dinosaures et très connaisseurs !). En tant que dinosaure féroce, je préfère manger les plus gros et j'ouvre donc ma gueule vers les plus grands. Je prends deux règles pour faire mes mâchoires ouvertes et je joue à chercher les plus grands. Et si je sélectionne deux enfants, je me tourne vers le plus grand. S'ils sont identiques (ouf, c'est presque le cas dans mon groupe pour deux de mes loulous !), j'hésite donc mes deux mâchoires forment le =. Vous l'aurez compris, ce jeu permet d'aborder ou revoir les signes < et =. Les enfants y jouent ensuite à tour de rôle et même mes loulous de 4 ans en GS ont compris et enchaîné sur des exercices avec plaisir !

     

    Ordre croissant et décroissant

    « Article de La Gazette du Val d'OiseRepérage des mots »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :